Accueil > Leurres Métal > Lames > Montage Plomb Palette Cat Spirit Activ Jig




 

Lames

Montage Plomb Palette Cat Spirit Activ Jig

Cat Spirit
Beaucoup de pêcheurs ont du mal à y croire, mais l’efficacité parfois surprenante de l'Activ Jig de chez Cat Spirit à dandiner, vient de son action particulière et de sa taille ressemblante à celle d’un poisson fourrage blessé.
La technique semble archaïque et le leurre est presque ridicule par rapport aux petites merveilles de leurres que l’on peut trouver dans le commerce. Pourtant c’est garantit, très souvent ce modeste plomb-leurre ridiculise les leurres les plus sophistiqués...

Longueur: 90cm
Poids: 50gr
Hameçon VMC 1/0
Couleur: Firetiger





9.90 €
 
 
Indisponible pour le moment
Description du produit :
Montage Plomb Palette Cat Spirit Activ Jig:


Beaucoup de pêcheurs ont du mal à y croire, mais l’efficacité parfois surprenante de l'Activ Jig de chez Cat Spirit à dandiner, vient de son action particulière et de sa taille ressemblante à celle d’un poisson fourrage blessé.
La technique semble archaïque et le leurre est presque ridicule par rapport aux petites merveilles de leurres que l’on peut trouver dans le commerce. Pourtant c’est garantit, très souvent ce modeste plomb-leurre ridiculise les leurres les plus sophistiqués...

Longueur: 90cm
Poids: 50gr
Hameçon VMC 1/0
Couleur: Firetiger


Présentation du montage :

Un « plomb » volontairement lourd en forme de triangle dissymétrique (35 ou 50g).
Un triple n° 1/0 Barbarian VMC.
Un Octopus de couleur vive d’environ 6 à 9 cm (coloris Firetiger ou Pearl/white…).
Une perle avec un perçage central, très importante qui sert de butée pour le plomb.
Du fluorocarbone 45 ou 60/100e (longueur environ 80/90 cm).
Un robuste émerillon à bille sans agrafe.

Les + :

Le plomb :

De part sa forme particulièrement étudiée, le plomb va désaxer la nage sinueuse de l’ensemble du montage qui prendra volontairement des directions non contrôlées rendant cette nage plus naturelle, imitant une proie blessée et évoluera en fonction de la vitesse de récupération. La qualité du revêtement du plomb a une très bonne tenue dans le temps, même après une utilisation répétée sur des fonds rocheux.

Le fluorocarbone :

Le diamètre est suffisamment rigide pour éviter les risques d’emmêlage durant l’action de pêche. Il offre une très bonne résistance lors de frottements répétés avec le fond durant les interminables combats de silure ou même aux dents d’un éventuel brochet. Il offre également une grande discrétion de part sa quasi invisibilité. La longueur de la boucle détermine l’écartement entre le plomb et l’hameçon, très important pour la présentation dans l’eau de l’Octopus, pour les poissons chipoteurs qui le prendront à l’arrêt sur le fond. (Cet écartement peut être augmenté, de façon à ce que l’Octopus se pose avec un temps de retard par rapport au plomb et engendrant un mouvement plus naturel encore...)

L’hameçon :

L’hameçon VMC de taille adaptée est extrêmement piquant et ne nécessite quasiment jamais de réaffutage. Petit détail aussi à l’intérieur de l’Octopus, il y a de la mousse pour alléger celui-ci lui permettant une meilleure souplesse dans l’animation et dans la présentation de l’hameçon. Cette mousse peut aussi être imprégnée d’attractants.

L'émerillon :

L’émerillon à bille très robuste facilite le raccordement au corps de ligne, mais aussi surtout limite les vrillages que l’animation répétée occasionne facilement.

Les - :

Technique et leurre assez fatiguant qui demande beaucoup de concentration et de l’endurance...

Matériel:

La canne idéale doit être assez courte (Taille 1,8m à 2,1m), moyennement raide, légère, puissance 80 à 200 g.
Le moulinet à tambour fixe est robuste, de taille 4000 à 8000.
L’utilisation de la tresse CAT BRAID LURES est conseillé, avec un diamètre compris entre 30 et 35/100e.

Technique et action de pêche :

L’Activ Jig de part sa taille est destiné principalement pour la pêche du silure, ce qui n’empêchera pas de capturer quelques brochets ou sandres.
Il nécessite dans la plupart des cas une bonne connaissance des lieux et se pratique principalement d’une embarcation à la verticale dans une profondeur d’eau minimum d’environ 4 à 5 mètres, dans les fosses, le long des cassures ou près des arbres immergés.
Cette technique peut aussi être pratiquée du bord en « lancer- manier », identique à la pêche au poisson mort mais est beaucoup moins efficace et, ça accroche beaucoup ! 
L’animation est très simple, bien souvent les poissons préfèrent une action douce, par petits sauts, ou même de petites tirées sèches mais pas trop violentes.
Il est très important de raccompagner légèrement le leurre fil tendu en prenant en permanence contact à chaque descente avec le fond...
Bien entendu ce sont les poissons qui vous feront savoir ce qu’ils veulent ce jour là, alors n’hésitez pas à essayer différentes méthodes d’animations.

Rien de très compliqué, bien utilisé, ce montage fonctionne à merveille !

Site réalisé avec la solution PowerBoutique